Vous finalisez vite, vite, votre flyer de l'été ? 
Vous préparez le programme de la rentrée ?


Prenez quelques minutes pour lire les bonnes pratiques que nous listons ci-dessous.

Le but : concevoir un document efficace, qui vous apporte ce que vous recherchez vraiment : augmenter la fréquentation de votre activité ou de votre site !

 

En tant qu'agence de marketing touristique, un des outils que nous utilisons le plus pour assurer la visibilité de nos clients est la diffusion de dépliants. 
Autant dire qu’il nous en passe chaque année beaucoup entre les mains, et que nous avons une certaine expérience de ce qui fonctionne ou pas ;-)
Nous avons donc préparé un bilan de nos observations et de nos constatations, que nous partageons ici avec vous.

 

► LES PRINCIPES

 

Pas de révélation fracassante, mais du bon sens et le souci de l’efficacité. Votre brochure transmet un message à votre future clientèle, il faut que ce message soit clairement perçu.

 

💡 A VOS clients vous vous adresserez


Rien de tel pour décrédibiliser une activité au tarif plutôt exclusif qu’un flyer trop fin et des couleurs criardes, qui paraîtra « cheap » !

 
A l’inverse, une brochure luxueuse pour un site tout public peut sembler dissuasive aux clients potentiels.


Selon que votre clientèle est sportive, premium ou familiale, que votre service/votre produit est grand public ou s’adresse aux happy few, les photos, le code couleur et même le type de papier que vous emploierez seront différents.


Un papier mat, épais, des couleurs noires, dorées ou argent sont synonymes de luxe, tandis que des couleurs vives, un papier brillant sont plus adaptés à des activités familiales de loisirs.

 

💡 Le contenu vous adapterez


Facilitez la lecture, faites bref, allez à l’essentiel - parce que les visiteurs ne liront pas si c'est long, même si des informations passionnantes sont dissimulées dans votre texte.


Soignez les photos – c’est elles qui décideront un touriste à prendre votre brochure… ou non


Le mot clé du moment, en marketing touristique ? L'expérience. 
Alors donnez à vos futurs clients un avant-goût de l'expérience qu'ils vont vivre chez vous, avec des photos de qualité mettant en scène des visiteurs (évidemment) enchantés.

 

💡 Les infos pratiques vous n’omettrez pas 


Cela semble évident ? 
On voit pourtant tous les ans des dépliants sans mention d’adresse, de téléphone, de site web  ;-)


Donc voici notre check-liste info pratiques :


L’indispensable :
-    Adresse complète (avec ou sans code postal, c’est au choix)
-    n° de téléphone
-    email 
-    site web


Le facultatif (mais utile quand même !) :
-    dates et horaires d'ouverture
-    plan d'accès 
-    coordonnées GPS
-    tarifs

 

► LES PETITS TRUCS 

 

Ces astuces auxquelles on ne pense pas toujours : ce sont elles qui feront la différence !

 

💡 Soyez « Smartphone friendly »


Facilitez le passage à l’action de vos clients en plaçant sur votre brochure un QR code qui dirige tout droit sur votre système de réservation en ligne – et bien sûr ajoutez une mention explicative, du style : « réservez vos places ici ».

 

Vous pouvez aussi utiliser un QR Code pour fournir dates d'ouverture, horaires, tarifs...

Avec un double avantage : un gain de place sur le dépliant, et la possibilité de modifier aussi souvent que nécessaire ces informations !

 

💡 Travaillez votre visibilité pour les présentoirs


Les hébergeurs étant de plus en plus réticents à accueillir des brochures en désordre sur leur comptoir, il y a de fortes chances pour que la diffusion de votre document s’effectue dans des présentoirs. 


Donc privilégiez le tiers supérieur du dépliant : dans la plupart des présentoirs, seule cette partie de votre flyer sera visible.

Placez-y le nom de votre activité, des mots clés si nécessaire pour identifier votre offre (ex : loisirs nautiques, accrobranche…) et le cas échéant une offre spéciale


Et pour une bonne tenue de votre document, respectez le grammage minimum que nous vous suggérons ici.

Vous éviterez ainsi l' «effet éventail», les dépliants qui penchent hors de leur présentoir en essayant de rejoindre le sol !


-    Pour un flyer (1 volet) : 200 gr/m² minimum
-    Pour un dépliant (2 volets ou plus) : 135 gr/m² minimum



 

page précédente